ETAPE 1 : Dimanche 23 août ( Belley - St Genix sur Guiers )

 

ETAPE 2 : Lundi 24 août ( Groslée - La Balme les Grottes )

 

ETAPE 3 : Mardi 25 août aout ( Jons - Lyon )

 

ETAPE 5 : Jeudi 27 août ( Le Pouzin - Chateauneuf )

 

ETAPE 4 : Mercredi 26 août ( Valence - Le Pouzin )

 

ETAPE 6 : Vendredi 28 août ( Palavas les Flots)

 

Résumé du jour :

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui sonnait pour nous, section Handbike de la team Voussert, les premiers tours de roues du Viarhona Handbike Challenge. Partie de Belley, nous avons parcouru 40 kilomètres sur les voies vertes du Viarhona pour atteindre Saint Genix sur Guiers.

Même si la voie verte (piste cyclable) n’est pas ouverte tout du long, nous avons pris un très grand plaisir à longer le fleuve de couleur turquoise qu’est le Rhône. Nous n’avons cessé d’apprécier la beauté des lieux et les quelques belles côtes nous ont rappelé que nous sommes en Savoie, mais l’effervescence que nous avons au sein du groupe nous permet de pousser toujours plus fort.

 

Preuve en est, nous avons relié Belley à Saint Genix en 1 h de moins que ce qui était prévue.

Nous en avons pris plein les mirettes et avons hâte de voir ce que le Viarhona nous réserve pour demain !

Sportivement,

Eric

Résumé du jour :

Des battants pour une « battante » de pluie !

Les participants de la Viarhôna ont bravé averses, dénivelés, portions de routes et chemin rocailleux ce lundi. Trente-quatre kilomètres d’impurs plaisirs qui ont soudé le groupe et ont fait de cette deuxième étape une aventure humaine et sportive unique. « Une vraie étape de vététiste avec des flaques d’eau, de la terre, des cailloux, des chicanes… Super physique et rythmée ! » analyse un Anthony rasé et douché de près à l’issue de « l’épreuve ». Nul doute que tout le monde va bien dormir cette nuit… Avec en perspective un mardi ensoleillé et « une étape de transition » promet Eric, le big chef !

 

Résumé du jour :

Les tortueux ninja sur la Viarhôna

 

La troisième étape devait être une étape de transition. Du Pont de Jons au grand Parc Miribel Jonage, un espace grandeur nature aux portes de Lyon… Soit 18 kilomètres sous un soleil joyeux. Sauf qu’en… « handi-stance », cela a représenté 3 kilomètres supplémentaires dû à une méchante déviation de la Viarhôna qui mena le groupe sur des chemins ardents et… tortueux ! Bûches et embûches ! Le courageux Benjamin a assuré le passage des hommes et des « véhicules » sans encombre. On dénombrera néanmoins trois chutes (Chut ! Chut ! Chut !), quelques épaules endolories, des bras lourds mais pas balourds et des éclats de voix… euh, pardon… de rires ! La halte Hôtel à Privas fut particulièrement appréciée tout comme la pause dîner (Au menu : apéro-salade César goûteuse, risotto et steack de thon-crumble aux fruits rouges particulièrement délicieux !). La vie est dure… Mais pourvu que ça dure !

Une étape de coolitude

 

30 est le chiffre du jour ! 30 kilomètres à parcourir par 30 degrés… ça vous « trente » ? A moitié ! ça tombe bien, le groupe est constitué de quinze individus. 5 handbikers qui bravent les coups du sort et de ressorts (Eric Aneur, Eric Ochet, Benoît Ement, David Eogag et Anthony truant), 6 suiveurs-cyclistes (Isabelle Âtre, Fabienne Rgique, Véronique L, Elise Torienne, Marie Golade et Benjamin Cisseur) et 4 mal-intendants (Evelyne Ouïe, Hélène infiante, Alain Vité et Georges Profondes). Départ 11h30 –arrivée 14h30 ! De grandes bananes barraient les visages ! Pas de galère, que du plaisir et la découverte des berges du Rhône et de la Drome sur un chemin plat et bitumé. Une expérience résolument « trentante » !

Ils ont descendu les côtes du Rhône !

27 kms au compteur pour une étape en pente douce sur un asphalte praticable. Voilà ce qui attendait ns cinq rois de « la petite reine » tout terrain et leurs accompagnateurs. De Pouzin à Chateauneuf sur Rhône.

Une flânerie sur un chemin fluvial adapté qui a permis au groupe de goûter aux pèches sauvages, aux figues, aux mûres glanées en cours de route, de traverser un pont suspendu et de satisfaire au contrôle anti-dommage. Tout va bien. « La volonté de triompher » devise du VCESQY reste l’actualité en cette avant dernière étape, le diner au « Saint Clair » de Privas va une nouvelle fois requinquer ses troupes… et on ne le dit pas en…vain !

Ah la vache les flots !

 

Ils partirent à onze et se retrouvèrent à quarante pour cette ultime étape. Un parcours au bord de l’eau douce jusqu’à la Méditerranée… sous un soleil de plomb ! Et à l’arrivée… Un accueil de stars sur la jetée. De nombreux cyclistes amis sont venus rendre hommage à nos champions tout comme la presse locale, l’association « Handialogues » et Christian Jeanjean, maire de Palavas. Une fête amicale et joyeuse pour un final qui se prolongea tard dans la nuit. Un grand MERCI à tous les participants, les handbikers, leurs accompagnateurs et à tous ceux qui ont rendu cette aventure humaine et sportive possible (club, sponsors et soutiens !)… Voilà une « Première » qui en appellent assurément d’autres !

  • Wix Facebook page
2015-08-23 12.09.38.jpg